1947-Louis BUISSON - L'agriculteur devient moniteur puis constructeur

Louis est un pur Mauriennais né en 1922 au hameau de la Rochette (1400 m) sur la Commune de Fontcouverte (73) pas très loin du plateau de la Toussuire (1.700m).
II vit dans un milieu de montagnards; ses parents, agriculteurs, exploitent quelques hectares de terre, élèvent un petit cheptel et vivent sobrement.


Sportif émérite, Louis Buisson a marqué une belle page de l'histoire des sports d'hiver à la Toussuire.
Louis, dès son jeune âge, travaille aux travaux des champs en toute saison. Cette culture physique naturelle en fait un athlète. A l'école c'est un bon élève qui obtiendra son Certificat d'Etudes Primaires mais ne poursuivra pas d'études secondaires. Son intelligence et son désir de réaliser «quelque chose» en feront un autodidacte parfait qui saura résoudre bien des problèmes...

Durant l'Occupation, il prend le maquis.
Pendant une période d'Occupation en Autriche, il rencontre les futurs grands du ski comme Honoré Bonnet et tous les champions de l'époque. Il participe à des compétitions qui lui permettent de se comparer à tout ce monde où il a sa place... Curieux de nature, il ne manque pas d'observer les rares remontées mécaniques implantées par ici ou là. De retour au Pays en 1947, il quitte l'Armée pour se consacrer au développement de la Toussuire. Ce plateau d'alpage déviendra, en partie grâce à lui, une de nos grandes Stations.

Le manège, grâce au moteur animal, actionnait la batteuse. Cette machine, essentiellement d'utilité rurale, va ainsi être utilisée pour la construction d'un appareil de remontée mécanique, dans le monde touristique.

Utilisation de la roue du manège, entrainée par moteur électrique

Premier téléski des "Plans" (1947) Station de départ Photo d'époque
... Les frères Augert ont déjà installé un téléski à Comborcière sur une pente relativement raide.
Louis Buisson est Moniteur Nationnal du Ski Français n°209. Il fonde l'Ecole de Ski, le syndicat d'Initiative et il songe déjà à construire un téléski pour débutants. Ingénieux, manuel, il conçoit, construit et installe à la Toussuire, au lieu dit les Plans, un téléski école qu'il appelle "la Savonnette" d'une longueur d'environ 150 mètres pour 25 de dénivelée ...